Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de villegu

Suffixes, CM.

9 Novembre 2007 , Rédigé par C.Cazeau et G.Leconte Publié dans #Vocabulaire

Observation de la langue.
Vocabulaire.
Cycle 3.
C. Chazeau et G. Leconte
Suffixes…
 
Compétences visées :
-         Etre capable d’extraire une règle de catégorisation (par suffixation).
-         Etre capable d’extraire le radical et le suffixe d’un mot.
-         Etre capable de comprendre un mot  (son sens, sa construction)en distinguant son radical et son suffixe.
-         Etre capable de construire une liste de mots par analogie.
 
 
Déroulement :
-         Le maître commence au tableau une liste : casquette, maisonnette, réglette, …
 
-         Il demande aux élèves de la continuer (mots attendus: fourchette, fillette…) : « Voici une liste, à vous de la compléter. si le mot que vous proposez convient à ma liste je l’inscris. »
 
-         Puis il rajoute des "intrus" fête, vedette … et demande d’expliciter le refus : le non fonctionnement du suffixe (-ette= petite) : « Je ne peux pas écrire ces mots. comment cela se fait-il ? ». Réponses attendues : « Parce que la fin du mot ne s’écrit pas pareil (identification par l’orthographe), parce que la fin –ette ne signifie pas la même chose. » Si il y a blocage : revenir sur la règle de tri et questionner sa signification (nous faisons du vocabulaire, pas de l’orthographe, -ette signifie certainement quelque chose de précis, etc…). On utilisera le dictionnaire pour répondre aux questions que l'on se pose (construire du sens autour de cet outil).
 
-         On distingue alors suffixe et radical. : «  Dans les mots de notre liste, on distingue deux parties : le radical (l’entourer) et le suffixe (changer de couleur).
 
-         Les élèves recherchent d’autres suffixes et leurs significations :-iste,-ien,-eur, -ateur= métier ; -elle, -elet, -elette, -icule, -ille,-illon, -eau, -on, -eron= petit(e), -age, -ation, -aison, -ison= action…On indique donc leur signification.
 
-         On procède à chaque fois en constituant des listes analogiques qui constitueront la base de l'affichage de classe comme de notre trace écrite.
 
-         Synthèse : elle est dictée par les élèves au maître. Celui-ci reformule pour assurer la qualité syntaxique (« on dit… mais on écrit… »)
 
-         Trace écrite : les listes constituées renseignées sur la signification du suffixe. On constituera un affichage pour la classe. Cet écrit complétera également le cahier d’orthographe de la clase (outil commun à la classe).
 
-         Exercices d’application : page 197 du manuel de la classe n°1, 2 et 3 : lecture des consignes, explicitation, résolution d’exemple, travail en autonomie, mise en commun pour correction.
Ces exercices seront proposés en différé, le lendemain.
 
Bilan de séance : Les élèves construisent le sens du premier suffixe étudié "petite". Cette démarche permet de construire et de formuler que les mots de la langue française sont construits à partir d'un radical qui a un sens. Puis, il s'agit de décliner ce radical. La recherche dans le dictionnaire appelle un petit travail en éthymologie.
C'est ainsi que le petit dictionnaire d'éthymologie Larousse de notre classe devient sujet d'intérêt.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article