Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de villegu

Allumer l'ampoule loin de la pile.

17 Juin 2011 , Rédigé par Ecole de Villegusien Publié dans #Le coin des sciences

 

DSCF2821-1-.jpg

 

Electricité cycle 2.

S2 : Allumer l’ampoule loin de la pile.

 

Objectifs opérationnels :

 

- construire un circuit électrique fermé  en utilisant des fils électriques (1, 2 et plus !).

- suivre une démarche expérimentale : prévisions, tests, observations et conclusion, confrontation avec les prévisions (la démarche s’accompagne d’une tenue du cahier de science).

 

Objectif notionnel :   

 

- construire le circuit fermé : la « boucle électrique ».

 

Critères de réussites :         

 

- l’ampoule s’allume loin de la pile.

- j’ai produit une trace écrite personnelle (dessin et texte) de ma prévision, de mon observation.

- je peux dire ce qui est différent de ma prévision et pourquoi.

- je peux expliquer pourquoi l’ampoule s’allume.

 

L’élève doit pouvoir dire que :

           

- pour que l’ampoule s’allume loin de la pile, il faut que les fils relient les bornes  de cette pile à celles de l’ampoule (dessin à l’appui).

- pour que l’ampoule s’allume, il faut s’assurer des « bons » contacts (précision du dessin).

 

L’élève doit faire le lien entre cette séance et la précédente.

 

Organisation :           

 

-         en binômes.

-         Atemier d’aide

 

Matériel :

 

Pour 2 élèves, il faut :  

- une pile, une ampoule et son support, des fils (dénudés ou non), une feuille de carton format A4.

 

On fixe au préalable la pile et l’ampoule à distance sur la feuille de carton . Il est donc « impossible » de relier ces deux éléments dans de telles conditions.

 

Du papier de couleur pour coder les écrits en relation avec les temps de la démarche (hypothèses, solutions)

 

Situation de départ :

 

-         On commence par une re-mobilisation orale des acquis précédents (Qui peut nous dire  ce que nous avons appris la dernière fois ?)

-         On s’appuiera également sur les affiches déjà réalisées.

-         On insistera sur la localisation et la qualité des contacts.

 

Description rapide de la séance :   

 

-1) Présentation du défi

 

 On présente aux élèves le nouveau défi en ce contentant de montrer la feuille de carton sur laquelle sont fixées à distance la pile et la lampe sur son support.

 

On reformule le défi clairement :

-Vous devez allumer l’ampoule sans bouger la pile.

 

On fait reformuler les élèves et ainsi on précise le manque, le « trou » dans le circuit.

On demande alors aux élèves comment combler ce manque.

On montre alors les fils et ce uniquement quand les élèves ont conçu l’idée qu’il faut « quelque chose pour mettre entre la pile et l’ampoule ».

Si l’idée n’est pas conçue, on laisse les élèves chercher sans les fils et prendre le temps de construire le manque.

Les fils dénudés ne seront fournis que s’ils sont demandés.

 

            -2) Emission d’hypothèses

 

Les élèves produisent des prévisions quant à la solution à adopter. Cette prévision se fait d’abord oralement pour que chacun s’enrichisse de la réflexion des autres. Puis elle peut continuer en autonomie de binômes. L’atelier d’aide fonctionne (cf. « plan »).

 

            -3) Recherche

 

Les binômes manipulent, ils font un dessin d’observation quand ils ont trouvé (réajustements).

 

            -4) Mises en commun

 

Au pluriel car il s’agit de proposer des allers-retours entre la recherche et l’analyse de la démarche : on fait ensemble des petits points qui aiguillent le groupe classe.

 

L’enseignante n’induit pas la réponse, elle propose aux binômes de faire profiter l’ensemble de la classe des découvertes pertinentes.

 

            -5) Synthèse


 On propose un affichage des schémas- solutions au tableau.

On trie, classe, critique…

On insiste surtout sur la localisation et la qualité des contacts.

 

Pour aller plus loin :

 

Mise en œuvre de l’atelier science durant la semaine (organisation libre ou sur inscription) pour favoriser la fixation de l’apprentissage par des exercices d’entraînement et certainement quelques expériences complémentaires.

L’enseignante en profite pour faire oraliser les conditions qui régissent la réussite : les contacts !!

 

Bilan de séance :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article