Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de villegu

Avec une carte et une boussole.

22 Mars 2010 , Rédigé par Ecole de Villegusien Publié dans #EDD

Nous avons décidé ensemble de l’endroit où nous nous rendrons. Il faut décider aussi du chemin à suivre et ça, c’est à nous de le faire.

Nous avons besoin d’une carte mais aussi d’une boussole. Nous apprenons donc à nous servir d’une boussole.


Ensuite, nous écrivons cette route sur un « road book ». Nous indiquons les directions à prendre en repérant les endroits où il faudra tourner comme les carrefours, les croisements de chemins.

Puis nous sortons de la maison.

En route nous croisons une fauvette à tête noire qui revient d’Afrique. Nous notons sur notre road book cette rencontre. Nous ferons pareil pour les suivantes.

Nous passons devant la mairie.

 




Puis devant la chapelle.

 



Jusqu’ici, pas de problème. A la sortie du village, c’est un peu plus difficile. Quelle route prendre? Une petite discussion bien argumentée et on fait un choix. Plus loin encore, c’est encore plus difficile. Il n’y a plus de route, plus de chemin. Il faut couper à travers champs. C’est une jachère. L’agriculteur laisse la terre se reposer.

Si on se trompe de route, est-ce que l’on sera perdus ?

Sur le versant en face de nous, un chevreuil part en courant. Nous avons beaucoup de chance de l’avoir vu !


Devant nous, des arbres nous coupent la route. Pourtant, ils ne sont pas indiqués sur nos cartes. C’est que les cartes sont assez anciennes et que les arbres poussent vite ! Il faut alors décider par où passer. On pose les cartes au sol, on lit les courbes de niveaux. Sur la carte, ça descend. Sur le terrain aussi. On décide du chemin à prendre et en avant ! Nous franchissons le vallon!!


Là, la carte indique un petit bois. Il n’existe plus ! Au loin, on entend la cloche. C’est midi !

Au sol, il y a des trous de campagnols, des gratis de renard. Dans le ciel plane une buse. Nous la regardons chercher les courants ascendants, l’air qui l’aidera à monter très haut. La buse possède des ailes larges.


Les nuages dans le ciel sont comme un troupeau de moutons. Juste sous ces nuages il y a les courants ascendants que cherche la buse. Elle les trouve et monte.

SUIVANT


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article